L'exercice Du Silence

 

no typos This translation needs a proofreader! We used optical character recognition to extract the text from a printed book but sometimes OCR misreads the text. Please download the original PDF (below) and compare it with the text that we have published here. Send corrections to mark@truthunity.net. Thanks so much!

L'exercice Du Silence Cover

L'exercice Du Silence

(Pendant plus de soixante ans Silent Unity a pratiqué le "Silence," et nous savons dans quelle mesure une personne peut bénéficier de la discipline mentale. Nous ne prétendons nullement que pour obtenir l'aide divine il faille nécessairement piatiquer ce que nous nommons "le silence." Nous savons, toutefois, que la pratique régulière du silence constitue une préparation individuelle qui nous met en mesure de nous unifier avec Dieu, en tout lieu et à toute heure, et de faire face en toute sérénité à tout besoin qui pourrait surgir.

L'exercice suggéré ici sera tout spécialement utile aux étudiants qui éprouvent de la difficulté à entrer dans le silence; or même l'étudiant avant.; y trouvera une source de renouvellement physique, de sérénité et d'assurance. Le retour au pays natal après un long voyage, qu'y a-t-il de meilleur? Après le tumulte du monde, que pouvons-nous espérer de meilleur que de nous retrouver avec Dieu?)

Il existe un lieu où vous pouvez vous retirer pour y trouver le repos ainsi que la libération de toute crainte et de toute angoisse. C'est un lieu sacré, où règne un calme absolu. Il est imprégné de la paix de Dieu. Ici votre esprit devient comme celui d'un petit enfant, gracieux, sincère et pur. Là, votre pensée repose sur les choses qui sont bonnes et justes. Lorsque vous entrez en ce lieu, le monde extérieur et tous vos soucis s'évanouissent et vous vous trouvez, enfin, avec un esprit détendu et un corps rétabli et reposé.

Ce lieu n'est ni éloigné, ni difficile à atteindre. En effet, il se trouve précisément où vous êtes, à cet instant même. Vous vous trouvez en ce lieu chaque fois que vous fermez la porte des cinq sens, chaque fois que vous imposez le silence à ces petites pensées importunes, et que vous communiez avec Dieu. C'est le lieu du silence.

L'ENTRÉE DANS LE SILENCE

Il n'est pas difficile d'entrer dans le silence. Si la chose vous paraît difficile, c'est peut-être vous qui la rendez telle. L'on ne peut pas aller à Dieu en forçant son chemin. Les pleurs et les supplications ne servent à rien. Quel que soit le problème, il importe de le remettre entièrement entre les mains de Dieu à qui vous laissez le soin d'agir.

Certaines personnes lient le silence à l'occultisme et en attendent des expériences psychiques fantastiques. Toutefois, le but du silence n'est pas d'avoir des visions, ni de voir des lumières de colorations diverses. De telles fantaisies ne font que distraire la personne en question du but véritable, qui est de communier avec Dieu.

D'autre part, le silence n'est ni une rêverie, ni un état de sommeil. Si vous avez sommeil, n'essayez pas de prier avant d'avoir retrouvé votre état de veille, en disant: "Réveille-toi, toi qui dors." A aucun moment il n'est plus nécessaire d'être réveillé que dans le silence, car il s'agit là de votre rendez-vous avec Dieu.

Dans l'exercice du silence, cherchez toujours à réaliser la détente du corps et à rendre votre esprit réceptif.

"Ses bras éternels te soutiennent." Prononcez ces paroles, dans la sérénité. Sentez la présence de Dieu, qui maintenant vous libère de toute pensée de tension. Consciemment, permettez à chaque nerf, chaque muscle, chaque cellule, en un mot, à votre corps entier de se détendre. Lorsque vous avez la sensation que dans une partie quelconque de votre corps quelque tension subsiste, abandonnez cette tension, laissez-la se dissiper. Si vous sentez une tension dans votre front, dites: "Détends-toi." Vos yeux sont-ils fatigués? Alors dites: "Détendez-vous." Où que puisse se révéler une dernière trace de tension, dites encore à cette partie de votre corps : "Détends-toi, abandonne-toi." Procédez de la sorte jusqu'à ce que vous soyez complètement détendu, de la tête aux pieds. Ceci constitue la première étape de l'exercice.

Dites silencieusement: "Sachez que c'est moi qui suis Dieu." Répétez ces paroles un grand nombre de fois, aussi souvent que vous le jugerez nécessaire, et jusqu'à ce qu'elles aient pris une signification nouvelle et vivante. C'est alors que vous sentirez le silence intérieur, auquel participe la totalité de votre être.

LE SILENCE

Ceci constitue la seconde étape dans l'exercice du silence, et peut-être la plus importante de toutes. En effet, ce n'est que dans le calme, que lorsque les pensées et les sentiments se sont apaisés, et que la porte des sens est close que nous pouvons nous unifier avec Dieu. Ce n'est pas par nos forces et notre entendement humains que nous atteignons notre bien, mais en abandonnant nos pensées de doute, nos petites revendications personnelles qui nous limitent, et en nous tournant vers Dieu.

"Sachez que je suis Dieu." Soyez conscient de ce fait. Soyez-en conscient à cet instant même. Votre position est confortable, vous êtes détendu et calme. Vous êtes maintenant dans la présence de Dieu.

Portez votre attention au sommet de votre tête, et dites: (Silencieusement ou à haute voix) "Je suis la lumière du monde."

L'EMPLOI D'AFFIRMATIONS

Dans l'exercice du silence vous constaterez qu'il y a avantage à faire usage d'affirmations, car elles vous aideront à diriger et à maîtriser vos pensées. Mais il y a un language plus précis que celui des paroles prononcées. Dieu entend vos pensées les plus intimes. Votre foi et votre amour parlent pour vous. Votre foi et votre amour vous unissent à Lui. Son Esprit devient votre esprit, votre vie et la Sienne ne font qu'un, et Sa volonté devient la vôtre.

LA PRIÈRE VOUS TRANSFORME

Point n'est besoin de cajoler ou de contraindre Dieu; son amour a déjà pourvu, par anticipation, à tous vos besoins. Ce n'est que vous que la prière doit changer. Faites usage d'affirmations, afin d'orienter vos pensées et de les rendre claires et précises. Puis gardez le silence, et écoutez, car c'est la voix de Dieu que vous désirez entendre.

LA LUMIÈRE

Faites cette déclaration: "Je suis la lumière du monde." Reprenez le silence jusqu'à ce que vous ayez la sensation nette de la lumière de l'Esprit qui vous pénètre et vous entoure, jusqu'à ce que vous vous sentiez immergé dans un océan de lumière. A ce moment-là votre être tout entier est illuminé, en éveil, exalté. Vous êtes la lumière du monde.

Concentrez maintenant votre attention sur un point juste au-dessus des yeux, et déclarez: "Je suis l'intelligence divine."

Emerson a dit: "La seule prospérité véritable que je puisse avoir consiste en un flot d'idées divines." L'Esprit divin est un réservoir d'idées, de bonnes idées, une réserve dans laquelle il ne tient qu'à vous de puiser, et à utiliser ces idées. Aucune paresse—physique ou mentale— aucun doute, aucune crainte ne peuvent subsister en vous, car vous venez d'ouvrir votre esprit à l'inspiration divine. Vous êtes plein de vitalité, vous êtes alerte, joyeux et plein d'enthousiasme. Vous êtes l'Intelligence divine.

Portez maintenant votre attention vers vos yeux, et dites: "Je vois avec les yeux de l'esprit."

Vos yeux sont les serviteurs attentifs de votre esprit qui ne voit que la perfection spirituelle. Toute sensation de fatigue et de tension s'évanouit, s'effa-çant devant le courant d'énergie divine qui les envahit. Vos yeux sont désormais en bon état, votre vue est parfaite. Votre vision spirituelle, elle aussi, est renouvelée. Vous voyez la vérité toujours plus clairement. Vous voyez avec les yeux de l'esprit.

Concentrez ensuite votre pensée sur votre gorge, et affirmez: "Toute puissance physique et spirituelle m'est donnée.

La puissance de Dieu agit à travers vous, afin de vous libérer de toute influence négative. Rien au monde ne saurait vous tenir en esclavage, vous êtes un fils de Dieu, vous êtes donc victorieux en toute circonstance. Vous possédez toute la puissance requise pour maîtriser votre pensée, pour infuser la vie à votre corps, pour remporter un succès, pour bénir d'autres êtres. Laissez vos forces spirituelles s'exercer librement. Toute puissance physique et spirituelle vous est donnée.

LA LIBERTÉ

Fixez maintenant votre attention sur votre nuque, et affirmez: "Je suis libre de toute limitation, de toute entrave."

Vous êtes libre, car vous pouissez de la liberté de l'Esprit. Nulle circonstance due à l'erreur ne saurait vous dominer. Vous êtes le Christ, le fils du Dieu vivant. Vous êtes libre et sans entrave, car vous vivez désormais dans la sérénité que vous donne la conscience du Christ victorieux en vous.

LA FORCE

Dirigez maintenant votre pensée vers votre dos, et dites: "Je me fortifie dans le Seigneur, et par sa force toute-puissante."

Votre joug est doux, et votre fardeau léger. La force de l'Eternel se déverse à travers votre épine dorsale, donnant une force nouvelle aux nerfs, ainsi qu'au système osseux. Votre dos, qui désormais n'est plus courbé sous le fardeau, que ce soit celui de votre propre vie, de votre famille, ou encore celui du monde entier. Votre dos est droit et robuste. Libre, équilibré, le coeur léger, vous faites face à la vie plein de confiance ; vous êtes fortifié dans le Seigneur, et par sa force toute-puissante.

L'AMOUR

Concentrez ensuite votre pensée sur votre coeur, et déclarez : "Je suis la manifestation parfaite de l'amour divin."

L'amour transforme, transfigure toute chose. L'amour imprègne le coeur d'harmonie. L'amour meuble l'esprit de pensées d'entr'aide et de bonté. Seules des paroles d'admiration, d'appréciation et d'encouragement passent désormais vos lèvres. L'amour pénètre votre vie qu'il comble de bonheur et de paix. Votre vie déborde d'amour. L'Amour divin fournit la réponse; quel que soit le besoin ou le problème, vous êtes la manifestation parfaite de l'Amour divin.

LA SUBSTANCE

Portez votre attention au creux de l'estomac, et dites: "Je suis comblé de substance divine."

La substance divine fait disparaître la fatigue de votre corps, renouvelle les tissus et vous recharge d'énergie. Elle stabilise votre esprit et vous rend prospère. Toute nostalgie de votre âme, toute nécessité dans votre vie est satisfaite. Vous êtes comblé de substance divine.

LA LOI

Lorsque vous avez acquis une réalisation complète de la substance, concentrez votre pensée sur le nombril, et prenez conscience de cette déclaration: "L'ordre divin règne dans mon esprit et dans mon corps."

La loi ne change pas, elle est absolue. Vous êtes maintenant en accord avec cette loi ; elle vous gouverne et vous guide. Elle opère dans votre esprit, elle harmonise vos pensées. Elle est active dans votre corps, harmonisant toutes les fonctions de ce dernier. La loi régit les affaires de votre vie, établissant la paix, le succès et la joie. L'ordre divin est maintenant établi dans votre esprit et dans votre corps.

LA VIE

Portez ensuite votre attention à la partie inférieure de l'abdomen, et affirmez: "Je possède la vie à tout jamais, en Jésus Christ."

Vous avez maintenant pénétré dans le lieu secret de la vie. La force vitale recharge votre esprit, elle se déverse dans vos veines, imprègne les tissus de votre corps ainsi que chaque nerf, chaque muscle, chaque cellule. Vos yeux brillent, votre teint resplendit, vos facultés s'accentuent, la santé rayonne de votre corps tout entier. Vous ne faites qu'un avec la force de vie qui se renouvelle sans cesse. Vous possédez à tout jamais la vie véritable, en Jésus Christ.

Portez finalement votre attention à vos jambes ainsi qu'à vos pieds, et dites: "Je marche sur le sentier de la droiture et de la paix."

La force ainsi que l'agileté divine se répandent dans vos jambes et dans vos pieds, de sorte que vous marchez aisément.

La lumière de Son Intelligence vous entoure, vous voyez votre chemin sans peine. Son esprit vous précède, c'est pourquoi votre chemin vous mène au succès. La vie divine est pour vous le chemin de la joie, sur lequel vous vous sentez en sécurité. Vous marchez sur les sentiers de la droiture et de la paix.

L'UNION AVEC DIEU

Si vous avez fidèlement suivi toutes les étapes de cet exercice du Silence, vous êtes entièrement conscient d'avoir réalisé votre union avec Dieu. Vous sentez vibrer Sa force de vie, de la tête aux pieds. Cette force a, pour ainsi dire, rechargé votre esprit. Son amour a élevé votre coeur. Une sensation nouvelle de paix et de satisfaction envahit votre être tout entier. Avec la conviction que ce que vous dites est vrai, vous pouvez affirmer: "Je suis le Christ, un fils du Dieu vivant."

Maintenant vous percevez la "douce voix intérieure"; ce n'est point une voix humaine, s'exprimant dans votre langue maternelle, mais la voix de Dieu, que nous percevons sous forme d'une conviction intérieure, et qui révèle à celui qui l'écoute l'assurance que tout est bien. "Demandez, et l'on vous donnera; cherchez, et vous trouverez; frappez, et l'on vous ouvrira." Vous avez demandé, et les bienfaits du Père céleste se sont répandus sur vous. Vous avez cherché, et le chemin qui mène à la perfection vous a été révélé. Vous avez frappé, et les portes du Royaume se sont ouvertes devant vous. Vous avez le pouvoir de l'accomplissement, le pouvoir de bénir d'autres êtres. Recevez, et soyez dans l'allégresse!

L'on peut dire véritablement que "le silence est l'élément où s'assemblent les grandes choses."

Le silence se présente sous des aspects différents.

Il y a le silence endormi des champs en plein midi. Il y a le silence agité de la ville ensommeillée. Il y a le silence du chagrin qui est trop profond pour verser des larmes, et le silence de la joie qui est trop grande pour pouvoir s'exprimer en paroles. Il y a le silence éloquent qui unit les amants, ou de vieux amis. Le mouvement des cieux étoiles, la croissance de toute création vivante et, enfin, la pensée humaine sont silencieux.

LE LIEU DE LA PAIX

Mais bien plus profond que tous les autres est le silence qui règne au fond de votre être, ce lieu de la paix. C'est le silence dans lequel vous communiez avec Dieu. Dans ce silence, le corps fatigué retrouve ses forces, le coeur sans joie trouve la lumière. Le silence donne l'amour au coeur qui se sent seul. Le coeur troublé y trouve la paix ; c'est là que les soucis de tous les jours s'évanouissent. C'est dans ce silence que l'être entier devient un lieu de prière, un temple sacré bâti sur une colline. C'est là, où Dieu devient une présence vivante, où vous devenez Son fils.

A Drill in the Silence
(French Edition)
UNITY SCHOOL OF CHRISTIANITY
Lee's Summit, Mo., U.S.A.
PRINTED U.S.A. A-4-F-1M-2-57-DRILL—F

Click here to view/add comments

Add new comment

Plain text

  • No HTML tags allowed.
  • Web page addresses and e-mail addresses turn into links automatically.
  • Lines and paragraphs break automatically.
By submitting this form, you accept the Mollom privacy policy.